A 33 ans, elle s’installe dans la pire dictature du vieux continent à l’époque : en Espagne. Ce choix restera mystérieux pour une icône de la liberté et d’une vie débridée.

Son enfance et ses débuts

En Caroline du Nord, dévastée par la crise de 29, elle grandit dans une écrasante pauvreté. Dans un contexte très rural, elle vit comme un garçon manqué dans les champs de tabac et de coton, avec un accent à couper au couteau. Elle a déjà une personnalité très singulière.

En 1938, son père meurt, cette jeune fille espiègle, très proche de son père en restera très marquée.

Il avait le don de me rendre unique. Je me sentais en sécurité avec lui.

Ava gardner

Subscribe to get access

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s