Love in London – Découvrez cette jolie anecdote des temps modernes

Malgré leur système de société libéral qui peut parfois paraître assez rude, les anglais ont toujours à coeur de préserver une part d’humanité et de romantisme dans leur vie quotidienne.

Ils aiment les belles histoires : les voir, les lire et les créer.

There is a woman in London who comes on the tube every day and sits on a platform to hear a passenger announcement recorded in 1950. This phrase « Mind the gap », familiar to everyone and reminding of caution when leaving, was written by Oswald Lawrence, husband of Margaret McColum.

Il y a une femme à Londres qui vient dans le métro chaque jour et qui s’assoit à un arrêt pour entendre une annonce aux passagers enregistrée en 1950. Cette phrase « Mind the gap », familière pour tout le monde et qui rappelle aux gens de faire attention quand ils sortent, a été écrite par Oswald Lawrence, le mari de Margaret McColum.

In 2003, Oswald died, leaving a huge void in the woman’s heart. But she found a way to sense his presence. Every day she can hear his voice, even if just one phrase, but here, on the subway platform, she is next to her beloved.

En 2003, Oswald est décédé, laissant un immense vide dans le coeur de sa femme. Mais elle a trouvé un moyen de sentir sa présence. Chaque jour elle peut entendre sa voix, même si c’est juste une phrase, mais ici, sur le quai dans le métro, elle est près de son bien-aimé.

However, in our fast-paced age of progress, the record has been replaced by an empty and soulless robot. Margaret contacted the London Transport Department with a request to give her a cassette with her husband’s voice so that she could listen to it at home.

Toutefois, dans notre ère de progrès marquée par la rapidité, l’enregistrement a été remplacé par un robot sans âme. Margaret a alors contacté le Département des Transports de Londres avec une demande pour récupérer l’enregistrement avec la voix de son mari afin de pouvoir l’écouter à la maison.

Having learned a touching story, the company decided to restore the announcement at the only stop near Margaret’s house. All passengers on the Northern Line Embankment Station can now hear the voice of Oswald Lawrence. With such a wonderful gesture, the city authorities remind us that eternal love still exists.

Ayant pris connaissance de cette histoire touchante, l’entreprise a décidé de restaurer l’annonce de son mari à l’arrêt le plus proche de chez Margaret. Tous les passagers de la ligne Northern Line à l’arrêt Embankment Station peuvent maintenant entendre la voix de Oswald Lawrence. Dans un geste si généreux, les autorités de la ville nous rappelle que l’amour éternel existe.

Source : page Facebook Merry Tower

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s