The greatest showman – Une comédie musicale so American !

Une comédie musicale dynamique

Quel superbe film ! Inspiré de faits réels et de la vraie « success story » de l’entrepreneur PT Barnum, célèbre organisateur de spectacles américain du 19ème siècle, « The greatest showman » est une belle fable sur le monde du cirque qui met l’accent sur le regard que portait la société sur l’apparence des gens et leur classe sociale. Regard qui provoquait le rejet de toutes les personnes différentes d’une certaine norme.

What a great film! Inspired by real facts and the real life of PT Barnum, the 19th century American showman, « The Greatest Showman » is a beautiful fable about the circus world which focuses on the way society looked at people’s appearance and their social class. A look that caused a lot of rejection of all people who were different.

L’art le plus noble est de rendre heureux.

P.T. Barnum

Dans la vraie histoire, PT Barnum reste avec sa femme Charity jusqu’à son décès en 1873 puis il épouse Nancy Fish, une célèbre actrice américaine avec qui il reste pendant 17 ans.
Cette comédie musicale est dynamique et on se laisse facilement prendre au jeu. Elle est portée par des valeurs humanistes et montre bien le combat d’un entrepreneur, avec ses hauts et ses bas.

In the real story, PT Barnum stayed with his wife Charity until her death in 1873 and then married Nancy Fish, a famous American actress, with whom he stayed for 17 years.
This musical is dynamic and easy to get caught up in. It has humanistic values and shows the struggle of an entrepreneur, with its ups and downs.

D’où vient le nom « Barnum » ?

PT Barnum a donné son nom à ces célèbres tentes rigides qui sont toujours très utilisées dans le spectacle vivant dans le monde entier pour former des chapiteaux. Dans le film, on voit bien qu’avec son associé, ils réalisent qu’ils n’ont pas les moyens de racheter un bâtiment après l’incendie du leur et c’est là que vient l’idée à PT Barnum d’acheter un terrain vague pas cher et d’y poser une grande tente rigide : le cirque était né.

PT Barnum gave his name to the rigid tents that are so widely used in live entertainment around the world to form circus tents. In the film, we see that he and his partner realize that they can’t afford to buy a building after theirs burns down and that’s when PT Barnum gets the idea to buy a cheap vacant lot and put up a big rigid tent: the circus was born.

Les freaks

Cela se pratiquait beaucoup à une époque de payer pour aller observer des personnes différentes qui étaient même enfermées dans des cages car elles avaient une malformation ou particularité physique qui effrayait les gens. La société de l’époque était attirée par ce type de curiosité et des entrepreneurs du spectacle vivant en faisaient un vrai gagne-pain. Cela a disparu au fil des années car les moeurs évoluant, on n’a plus autorisé le fait de payer pour aller reluquer des humains pour leurs défauts.

It was common practice at one time to pay to go and watch people who were different and who were even locked in cages because they had a deformity or some other physical feature that scared people. Society at the time was attracted to this type of curiosity and some live performance entrepreneurs made a real living out of it. This disappeared over the years as morals changed and it was no longer allowed to pay to ogle humans for their defects.

Ces gens que l’on appelait « les freaks » en anglais car ils provoquaient la peur de par leur apparence physique, sont souvent représentés dans les films comme des personnages attachants, au grand coeur, qui finalement sont bien plus humains que les gens de la bonne société. Toujours présents lorsque tout va mal et que tout le monde a fui, on voit souvent les films opposer la société des riches et des apparences à celle des valeurs humaines fortes telles que l’amitié, l’entraide et la solidarité trouvées auprès de ces personnes rejetées.

These people, who were called « freaks » in English because they provoked fear by their physical appearance, are often represented in films as endearing characters, with a big heart, who are ultimately much more human than the people of good society and who are present when everything goes wrong and everyone else has fled. We often see films contrasting the society of the wealthy and of appearances with the society of strong human values such as friendship, mutual aid and solidarity found among the rejected.

Même si PT Barnum a toujours eu une intention de gain d’argent avec ses spectacles, il a néanmoins donné une place dans la société à ces personnes. Grâce à lui, ils ont trouvé des amis, une famille et un lieu de vie alors qu’elles étaient jusqu’alors totalement recluses, étant souvent cachées par leur propre famille qui en avait honte.

Even if PT Barnum always had the intention of making money with his shows, he nevertheless gave these people a place in society. Thanks to him, they found friends, family and a place to live, whereas until then they had been totally recluse, and even hidden by their own families who were ashamed of them.

The greatest showman – L’histoire de PT Barnum

En un mot pour conclure, je vous recommande ce film à la fois pour le bon moment, le divertissement, les images d’une haute qualité artistique, les chansons agréables et pleines de sens et pour ce rappel de ne jamais se fier aux apparences dans la vie.

In a word, I recommend this film both for the good time, the entertainment, the high artistic quality images, the enjoyable and meaningful songs and for the reminder to never trust appearances in life.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s