Extrait 1 du Célèbre Rapport Public Canadien qui a incité les autorités internationales à relâcher les restrictions liées à la vaccination contre le Covid-19

LIRE L’EXTRAIT 2

The Unintended Consequences of COVID-19 Vaccine Policy: Why Mandates, Passports and Restrictions May Cause more Harm than Good

Les conséquences involontaires de la politique vaccinale COVID-19 : Pourquoi les mandats, passeports et restrictions peuvent causer plus de mal que de bien

Vaccination policies have shifted dramatically during COVID-19 with the rapid emergence of population-wide vaccine mandates, domestic vaccine passports, and differential restrictions based on vaccination status. While these policies have prompted ethical, scientific, practical, legal, and political debate, there has been limited evaluation of their potential unintended consequences. Here, we outline a comprehensive set of hypotheses for why these policies may ultimately be counterproductive and harmful.

Les politiques de vaccination ont changé de manière spectaculaire au cours de la période COVID-19 avec l’émergence rapide de mandats de vaccination à l’échelle de la population, de passeports vaccinaux nationaux et de restrictions différentielles basées sur le statut vaccinal. Si ces politiques ont suscité des débats éthiques, scientifiques, pratiques, juridiques et politiques, l’évaluation de leurs éventuelles conséquences involontaires a été limitée. Nous présentons ici un ensemble complet d’hypothèses sur les raisons pour lesquelles ces politiques peuvent, en fin de compte, être contre-productives et nuisibles.

Our framework / Notre cadre de travail

Considers four domains:

  • 1) behavioral psychology,
  • 2) politics and law,
  • 3) socioeconomics and,
  • 4) the integrity of science and public health.

Considère quatre domaines :

  • 1) la psychologie comportementale,
  • 2) la politique et le droit,
  • 3) la socio-économie et,
  • 4) l’intégrité de la science et de la santé publique.

While COVID-19 vaccines appear to have had a significant impact on decreasing global morbidity and mortality burdens, we argue that current mandatory vaccine policies are scientifically questionable and are likely to cause more societal harm than good.

Alors que les vaccins COVID-19 semblent avoir eu un impact significatif sur la diminution des charges de morbidité et de mortalité dans le monde, nous soutenons que les politiques actuelles de vaccination obligatoire sont scientifiquement discutables et risquent de causer plus de tort que de bien à la société.

Restricting people’s access to work, education, public transport, and social life based on COVID-19 vaccination status impinges on human rights, promotes stigma and social polarization, and adversely affects health and wellbeing.

Restreindre l’accès des personnes au travail, à l’éducation, aux transports publics et à la vie sociale en fonction de leur statut vaccinal à l’égard du COVID-19 porte atteinte aux droits de l’homme, favorise la stigmatisation et la polarisation sociale, et a un effet négatif sur la santé et le bien-être.

Current policies may lead to a widening of health and economic inequalities, detrimental long-term impacts on trust in government and scientific institutions, and reduce the uptake of future public health measures, including COVID-19 vaccines as well as routine immunizations.
Mandating vaccination is one of the most powerful interventions in public health and should be used sparingly and carefully to uphold ethical norms and trust in institutions.

Les politiques actuelles risquent de creuser les inégalités sanitaires et économiques, d’avoir des effets néfastes à long terme sur la confiance dans les institutions gouvernementales et scientifiques, et de réduire l’adoption de futures mesures de santé publique, notamment les vaccins COVID-19 et les vaccinations de routine.
La vaccination obligatoire est l’une des interventions les plus puissantes en matière de santé publique et devrait être utilisée avec parcimonie et prudence afin de préserver les normes éthiques et la confiance dans les institutions.

We argue that current COVID-19 vaccine policies should be reevaluated in light of the negative consequences that we outline. Leveraging empowering strategies based on trust and public consultation, and improving healthcare services and infrastructure, represent a more sustainable approach to optimizing COVID-19 vaccination programs and, more broadly, the health and wellbeing of the public.

Nous soutenons que les politiques actuelles de vaccination contre le COVID-19 devraient être réévaluées à la lumière des conséquences négatives que nous décrivons.
Le recours à des stratégies d’autonomisation fondées sur la confiance et la consultation publique, ainsi que l’amélioration des services et des infrastructures de santé, représentent une approche plus durable pour optimiser les programmes de vaccination contre le COVID-19 et, plus largement, la santé et le bien-être du public.

LIRE L’EXTRAIT 2

(Accepted for Publication BMJ Global Health, May 2022)

Auteurs du rapport :

Kevin Bardosh : School of Public Health, University of Washington, USA AND Division of Infection Medicine, Edinburgh Medical School, University of Edinburgh, UK
Alexandre de Figueiredo : Department of Infectious Disease Epidemiology, London School of Hygiene and Tropical Medicine, UK
Rachel Gur-Arie : Berman Institute of Bioethics, Johns Hopkins University, Baltimore, MD, USA AND Oxford-Johns Hopkins Global Infectious Disease Collaborative (GLIDE), Oxford, UK, and Baltimore, MD, USA
Jamrozik Euzebiusz : Oxford-Johns Hopkins Global Infectious Disease Collaborative (GLIDE), Oxford, UK, and Baltimore, MD, USA AND Ethox and Wellcome Centre for Ethics and Humanities, University of Oxford, UK
James Doidge : Intensive Care National Audit and Research Centre (ICNARC), London, UK 8 Department of Medical Statistics, London School of Hygiene and Tropical Medicine, London UK
Trudo Lemmens : Faculty of Law and Dalla Lana School of Public Health, University of Toronto, Canada
Salmaan Keshavjee : Department of Global Health and Social Medicine, Harvard Medical School, Boston, MA, USA
Janice Graham : Department of Pediatrics (Infectious Diseases), Dalhousie University, Canada
Stefan Baral : Department of Epidemiology, Johns Hopkins School of Public Health, Baltimore, USA

3 réflexions sur “Extrait 1 du Célèbre Rapport Public Canadien qui a incité les autorités internationales à relâcher les restrictions liées à la vaccination contre le Covid-19

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s