Les Beatles, le phénomène du siècle – Partie 3

Lire la partie précédente >> Partie 2

La conquête des Etats-Unis

En 1963, ils commencent à être diffusés aux Etats-Unis avec « I want to hold your hand« .

In 1963, they began to be broadcast in the United States with « I want to hold your hand ».

Les américains regardaient le show d’Ed Sullivan toutes les semaines et c’est là qu’ils ont découvert les Beatles. Le groupe donnait aux gens l’impression que personne n’était exclu car tout le monde pouvait être fan des Beatles. Ils ont apporté une sensation de liberté, le sentiment que chacun pouvait être qui il veut et c’est ce qui a touché les gens.

Americans watched the Ed Sullivan show every week and that’s where they discovered the Beatles. The band made people feel like no one was excluded because anyone could be a Beatles fan. They brought a sense of freedom, a sense that everyone could be whoever they wanted to be and that’s what touched people.

Puis à Paris, alors qu’ils se produisent à l’Olympia, ils apprennent qu’ils sont N°1 aux Etats-Unis. Ils sont donc partis pour New-York.

Then in Paris, while they were performing at the Olympia, they learned that they were number one in the United States. So they left for New York.

Ils avaient de la répartie tous les quatre, ils étaient effrontés et cela plaisait beaucoup.

The four of them were quick-witted and cheeky, and that was very appealing.

Quelques temps après, lorsqu’ils partent aux Etats-Unis pour une tournée de 25 villes en 30 jours, des phénomènes de foule impressionnants arrivent avec des problèmes de sécurité importants : 240 gamins se retrouvent à l’hôpital et c’est l’hystérie générale. C’est quelque chose qui n’était jamais arrivé avant, dans cette mesure. Les foules sont vraiment déchaînées. Une fois, une fille a cassé un carreau et agrippé le visage d’un des garçons du groupe.

Some time later, when they went to the United States for a 25-city tour in 30 days, impressive crowd phenomena occurred with major security problems: 240 kids ended up in hospital and it was general hysteria. It’s something that has never happened before to this extent. The crowds are really going wild. One time a girl broke a tile and grabbed the face of one of the boys in the group.

Epstein, le manager des Beatles

Leur manager était Brian Epstein, dont les parents d’Epstein étaient disquaires. Il avait du style, de la classe et il a contribué à les rendre célèbres.

Their manager was Brian Epstein, whose parents were record dealers. He had style, class and helped make them famous.

Il a entendu parler du groupe dans un des magasins de disques de ses parents. Il parlait bien, inspirait confiance et avait une vision du groupe qui dépassait celle que les Beatles avait d’eux-mêmes.

He heard about the band at one of his parents’ record stores. He was well-spoken, confident and had a vision of the band that exceeded the Beatles’ vision of themselves.

Il les a emmenés chez un tailleur qui leur a fait les costumes. Il assurait la cohésion de l’équipe.

He took them to a tailor who made the costumes. He ensured the cohesion of the team.

Du local à l’international

Les gens de Liverpool sont très fiers que le groupe viennent de là.

People in Liverpool are very proud that the band comes from there.

Quoique les Beatles sortaient, cela plaisait aux gens. Ils avaient 4 ou 5 chansons en haut des charts et partout où ils allaient, les gens les aimaient. En Australie, près de 250 000 personnes les attendaient au bord de la route depuis l’aéroport à Adelaïde.

Whatever the Beatles released, people liked it. They had 4 or 5 songs at the top of the charts and everywhere they went, people loved them. In Australia, about 250,000 people were waiting for them at the roadside from the airport in Adelaide.

Ils écrivaient ensemble, la guitare à la main : l’un disait quelque chose, l’autre ajoutait autre chose, ils écrivaient ça sur un papier et se souvenaient des accords.

They would write together, guitar in hand: one would say something, the other would add something else, they would write it down on paper and remember the chords.

Ils se protégeaient les uns les autres et se soutenaient comme une famille. lls profitaient à fond de ce qui leur arrivait.

They protected each other and supported each other as a family. They were enjoying 100% what was happening to them.

Ils ont participé à l’émergence de la culture adolescente internationale. En effet, à cette époque, on a assisté à une prise de pouvoir de la génération du baby boom car la société était dominée par des adolescents.

They participated in the emergence of the international teenage culture. Indeed, at that time, we witnessed a takeover of power by the baby boom generation because society was dominated by teenagers.

Lire la suite >> Partie 4

3 réflexions sur “Les Beatles, le phénomène du siècle – Partie 3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s