Elisabeth Kübler-Ross, cette auteure américaine experte dans le deuil

Elisabeth Kübler-Ross est une auteure chercheuse américaine mondialement connue pour ses travaux de recherche concernant le deuil . Elle a identifié les différentes phases par lesquelles tout être humain passe lorsqu’il apprend qu’il va mourir ou lorsqu’il est confronté à la perte d’un proche.

Elisabeth Kübler-Ross a été classée par le magazine Time comme l’un des 100 plus grands penseurs du 20ème siècle.

Les phases successives du deuil

Pour commencer, ce schéma inspiré de ses travaux est plutôt appliqué au domaine de la transition professionnelle. Il explique les différentes phases par lesquelles on passe lorsque l’on est dans une transition de vie. Elle peut être personnelle ou professionnelle mais les étapes restent les mêmes.

Les mots : INFORMER, GUIDER, RECONNAITRE et ENCOURAGER correspondent au type d’accompagnement dont la personne a besoin lors de chaque étape de sa transition.

La confrontation à la mort

Dans sa célèbre étude « On death and dying« , Elisabeth Kübler-Ross décrit chaque phase du deuil lors de la confrontation à la mort d’êtres chers ou à l’annonce de la nouvelle de notre propre fin de vie.

Le déni

Le première réaction va être un refus d’accepter la réalité de la perte : non pas moi ou pas elle / lui, ce n’est pas possible. Notre cerveau refuse la nouvelle et se persuade d’une autre réalité, temporairement.

Cette phase est en général assez courte mais elle permet de ralentir un peu le processus de deuil, de ne pas être immédiatement submergé par nos émotions.

Elle existe car on ne peut pas instantanément accepter la réalité de la perte, surtout si on venait juste de voir et de parler à la personne.

La colère

A un certain moment, le déni n’est plus possible. Il est donc remplacé par un sentiment de colère, de rage et de ressentiment.

Nous avons alors un sentiment de colère lié à un sentiment d’injustice : « Pourquoi moi ? Ce n’est pas juste ! ». Cela peut se transcrire par une certaine agressivité, on peut noter un changement d’attitude important chez les personnes que l’on a toujours connu pendant cette phase.

Derrière cette immense colère, se cache souvent du chagrin et des peurs non-exprimées. Idéalement, il faudrait que les proches ne prennent pas cette agressivité et d’éventuelles paroles désagréables pour eux et qu’ils aident la personne à extérioriser tous ses ressentis. Au lieu de rejeter la personne, il faut au contraire rester en empathie et à l’écoute.

>> Découvrir le livre complet : Sur le chagrin et le deuil

Le marchandage

Puis vient la troisième étape du deuil, celle du marchandage.

Face au désespoir et au choc causé par la perte, il n’est pas rare de voir les gens promettre des choses à Dieu en échange de plus de temps avec la personne.

Les gens vont promettre de lui dédier leur vie s’il laisse vivre la personne, de changer leur vie pour le meilleur, d’arrêter de faire ceci ou cela, etc. L’esprit cherche une compensation et négociant avec lui-même et avec une entité supérieure.

Cette phase est bien sûr une illusion dans laquelle les gens se réfugient afin de retrouver une sensation de contrôle sur quelque chose qui n’est pas de notre ressort.

La dépression

Puis vient l’étape la plus longue et la plus difficile : la dépression. Elle intervient quand la personne ne peut plus nier l’évidence.

Cette étape peut durer des mois voire des années. C’est le moment où nous commençons lentement à nous confronter à la réalité. L’imaginaire se calme, le sentiment de panique aussi et le brouillard émotionnel se dissipe pour laisser place à une grande tristesse.

Tristesse, insociabilité et une diminution de l’énergie sont caractéristiques de cette étape. La personne se retrouve plongée dans sa détresse et elle est assaillie de sentiments de culpabilité et de remises en question quasi-permanentes.

C’est une période qui peut nous paraître interminable car les sentiments que nous ressentons nous semblent insurmontables.

L’acceptation

C’est la dernière étape et on l’atteint d’autant plus facilement que l’on a été écouté, soutenu et informé lors des phases précédentes. Il s’agit d’une phase de reconstruction pendant laquelle nous nous résignons à accepter la réalité et à avancer avec elle.

Cela ne veut pas dire que nous ne ressentons plus la douleur de la perte mais nous ne sommes plus énervés ou déprimés à cause de celle-ci.

Lors de cette période, la vie reprend son cours. La personne traversant le deuil commence à retrouver son énergie habituelle ainsi que l’ensemble de ses facultés physiques et psychiques.

Elle parvient alors à réorganiser sa vie en fonction de la perte et à aller de l’avant.

>> Commander le livre complet : Sur le chagrin et le deuil

Ces différentes étapes, présentes dans le cas de la personne qui vit le deuil d’un être cher ou dans le cas où elle doit faire face à la nouvelle de sa propre disparition, sont bien sûr une base de connaissances communes et inspirantes mais il est évident que chaque personne vit les choses à sa manière, surtout concernant l’intensité et l’ordre de ces étapes.

D’autres titres de cette même auteure

Voyagez en écoutant le podcast d’Amazing Anglo-Saxon Culture, de grands moments de partage à travers des témoignages authentiques :

Québec : Préparer son expatriation avec une consultante spécialisée dans l'interculturalité Amazing anglo-saxon culture !

Cécile Lazartigues-Chartier conseille sur l'interculturel : elle accompagne les particuliers et les entreprises dans la réussite de leur expatriation entre la France et le Québec. Retrouvez-là sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/cecilelazartigueschartier/ Ou sur son site d'entreprise "L'art et la manière" : http://lartetlamaniere-interculturel.com/
  1. Québec : Préparer son expatriation avec une consultante spécialisée dans l'interculturalité
  2. Montréal : Rencontrez Pierre Rammah, fraîchement expatrié !
  3. L'écopsychologie, ce mouvement né aux Etats-Unis
  4. Expatriation – Giulia en Australie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s