Le texte de John Lennon « They made us believe… » traduit en français

“They made us believe that real love, the one that’s strong, only happens once, more likely before your thirties. They never told us that love is not something that you can put in motion, neither has time schedule.

Ils nous ont fait croire que le vrai amour, celui qui est fort, arrive seulement une fois, plus probablement avant la trentaine. Ils ne nous ont jamais dit que l’amour n’est pas une chose que l’on peut mettre en mouvement et qu’il n’a pas de calendrier non plus.

They made us believe that each one of us is the half of an orange, and that life only makes sense when you find that other half. They did not tell us that we were born as whole, and that no one in our lives deserves to carry on his back such responsibility of completing what is missing on us : we grow through life by ourselves. If we have a good company it’s just more pleasant.

Ils nous ont fait croire que chacun d’entre nous était la moitié d’une orange et que la vie n’avait de sens que quand tu trouvais l’autre moitié. Ils ne nous ont pas dit que nous étions nés entiers, et que personne dans nos vies ne mérite de porter sur son dos une telle responsabilité que celle de compléter ce qui nous manque : on grandit au fil de la vie, par nous-mêmes. Si nous avons de la bonne compagnie, c’est juste plus agréable.

They made us believe in a formula “two in one” : two people sharing the same line of thinking, same ideas, and that it is what works. It’s never been told that it has another name : invalidation, that only two individuals with their own personality is how you can have a healthy relationship. It has been made to believe that marriage is an obliged institution and that fantasies out of hour should be repressed.

Ils nous ont fait croire en une formule « deux en un » : deux personnes qui partagent la même façon de penser, les mêmes idées, et ce n’est pas ce qui marche. On ne m’a jamais dit que cela portait un autre nom : invalidation, et que seulement deux individus avec leur personnalité respective était la manière dont on pouvait avoir une relation saine. A été fabriquée l’idée selon laquelle le mariage était une institution obligatoire et que les fantasmes en dehors devraient être réprimés.

They made us believe that the thin and beautiful are the ones who are more loved, that the ones that have little sex are boring, and the ones that have a lot of it are not trustful, and that will always have a old shoes to a crooked foot ; what they forgot to tell us is that there are more crooked minds than feet.

Ils nous ont fait croire que les gens minces et beaux étaient les plus aimés, que ceux qui ont peu de relations sexuelles sont ennuyeux, et que ceux qui en ont beaucoup ne sont pas dignes de confiance, et que celui qui a toujours de vieilles chaussures aura les pieds tordus ; ce qu’ils ont oublié de nous dire c’est qu’il y a plus d’esprits tordus que de pieds.

They made us believe that there’s one way formula to be happy, the same one to everybody, and the ones that escape from that are condemned to be delinquents. We have never been told that those formulas go wrong, they get people frustrated, they are alienating, and that we can try other alternatives. Oh ! Also they did not tell us that no one will tell those things to us.

Ils nous ont fait croire qu’il n’y avait qu’une formule pour être heureux, la même que tout le monde, et que ceux qui fuient ce modèle sont condamnés à être des délinquants. On ne nous a jamais dit que ces formules ne fonctionnaient pas, qu’elles créaient des gens frustrés, qu’elles étaient aliénantes et que nous pouvions tenter d’autres alternatives. Oh ! Aussi, ils ne nous ont pas dit que personne n’allait nous dire ces choses-là.

Each and everyone of us will have to learn by ourselves. And, when we get to the point that you are in love with yourself first, that’s when you can fall in love with somebody. »

Chacun d’entre nous sans exception devra apprendre par lui-même. Et, quand on atteint le stade où on est d’abord amoureux de nous-même, c’est à ce moment-là que nous pouvons tomber amoureux de quelqu’un d’autre. »

Texte : John Lennon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s