Pink Floyd – Time – Traduction des paroles en français

Ticking away the moments that make up a dull day
Fritter and waste the hours in an offhand way
Kicking around on a piece of ground in your hometown
Waiting for someone or something to show you the way

A laisser filer les moments qui rendent une journée ennuyeuse
Tu gaspilles et gâches ton temps avec désinvolture
A traîner sur un terrain vague dans ta ville natale
En attendant que quelqu’un
ou quelque chose te montre le chemin

Tired of lying in the sunshine, staying home to watch the rain
You are young and life is long, and there is time to kill today
And then one day you find ten years have got behind you
No one told you when to run, you missed the starting gun

Fatigué d’être allongé au soleil, de rester chez toi à regarder la pluie
Tu es jeune et la vie est longue, il y a du temps à tuer aujourd’hui
Et puis un jour tu te rends compte que dix ans ont passé
Personne ne t’a dit quand partir, tu as raté le coup de départ

And you run, and you run to catch up with the sun but it’s sinking
Racing around to come up behind you again
The sun is the same in a relative way but you’re older
Shorter of breath and one day closer to death

Et tu cours et tu cours pour rattraper le soleil mais il plonge déjà,
Il fait la course pour ressortir derrière toi
C’est bien toujours le même soleil, mais tu es plus vieux
Le souffle un peu plus court et un jour plus proche de la mort

Every year is getting shorter, never seem to find the time
Plans that either come to naught or half a page of scribbled lines
Hanging on in quiet desperation is the English way
The time is gone, the song is over, thought I’d something more to say

Chaque année se fait plus courte, on ne trouve plus jamais le temps
Soit des projets qui ne donnent rien soit quelques lignes gribouillées sur une demi-page
Résister dans un désespoir tranquille est le style anglais
Le temps a filé, la chanson est terminée, je croyais avoir autre chose à dire

Home, home again
I like to be here when I can
And when I come home cold and tired
It’s good to warm my bones beside the fire

Chez moi, de retour chez moi
J’aime être ici quand je peux
Et quand je rentre à la maison en ayant froid et fatigué
C’est bon de me réchauffer les os auprès du feu

Far away across the field
The tolling of the iron bell
Calls the faithful to their knees
To hear the softly spoken magic spells

Au loin, par delà les champs
Le tintement métallique de la cloche
Appelle les fidèles à s’agenouiller
Pour écouter les formules magiques murmurées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s