Ce que révèle la série « Emily in Paris »

Je viens de terminer de regarder Emily in Paris et je peux dire que j’ai passé un super moment. Emily (Lily Colins) est vive, enthousiaste et l’histoire est bien enlevée.

I’ve just finished watching “Emily in Paris” and I can say that I’ve had a great time. Emily (Lily Colins) is vivacious, enthusiastic and polite and the story is well-rounded.

On y découvre le choc des cultures : une américaine débarque à Paris et tous les clichés propres à chacune des cultures vont s’entrechoquer au fil des pérégrinations d’Emily.

In this series we discover a culture shock : an American woman arrives in Paris and all of the clichés of each culture will clash with each other during Emily’s travels.

Emily va de surprises en surprises. Elle commence bien sûr par monter 5 étages sans ascenseur avec ses valises. Puis, après un pain au chocolat qui la plonge dans un voyage gustatif sans précédent, elle se confronte à un nouvel environnement de travail.

Emily goes from one surprise to another. She starts of course by climbing 5 floors without a lift with her suitcases. Then after a « pain au chocolat » which plunges her into an unprecedented taste adventure, she faces a new work environment. 

Elle arrive à 8h30 et attend deux heures devant la porte car personne n’arrive avant 10h30. Elle voit sa responsable arriver à 11H15… Puis, au sein de cette agence de pub haut de gamme des quartiers chics de Paris, son enthousiasme va se heurter à la mauvaise humeur et à la mauvaise volonté de ses nouveaux collègues.

She arrives at 8:30 and waits in front of the door as no one arrives before 10:30. She sees her supervisor arrive at 11:15… Then, in this high-end advertising agency in the chic neighborhood of Paris, her enthusiasm collides with the bad mood and unwillingness of her new colleagues.

L’élément principal et véritable moteur de la série est son enthousiasme.

Une série qui révèle un vrai conflit de générations

Le fait qu’elle ne parle pas bien français est dès le départ difficile à digérer pour sa supérieure, Sylvie. Mais alors le fait qu’elle soit belle, gentille, professionnelle et enthousiaste : quelle horreur ! Sa fraîcheur se heurte à des rouages très négatifs et pourtant bien réels et encore très présents en France dans le travail : on n’aime pas les jeunes, leurs idées, la nouveauté, leurs différences. Oui malheureusement, c’est triste mais c’est encore vrai dans certains endroits.

The fact that she doesn’t speak French well is from the outset difficult for her boss Sylvie to digest. But then the fact that she’s beautiful, kind, professional and enthusiastic : what a nightmare ! Her freshness collides with the very negative yet very much real and still very present inner workings of the workplace in France : we don’t like young people, their ideas, novelty, their differences. Unfortunately yes, it’s sad but it’s still true in certain places.

Le fait que des dizaines d’articles de rédacteurs français contestent ce qui est montré dans cette série est de la pure mauvaise foi et un refus de s’avouer ce qui est réel et qui se passe encore actuellement dans notre pays : les jeunes, leur énergie, leur créativité sont étouffés, assommés voire censurés par une génération vieillissante qui a du pouvoir et qui est mal intentionnée à leur égard. Jaloux, ils ne rêvent que d’une chose : nous voir disparaître, nous et notre envie de créer et changer le monde !

The fact that dozens of articles written by French people contest what is shown in this series is pure insincerity and a refusal to admit what is true and what still happens in our country : young people, their energy, their creativity are suffocated, knocked down and even censors by an aging generation who has power and who has bad intentions towards young people. Jealous, they dream of only one thing : to make us disappear, us and our desire to create and change the world !

Le seul et juste bémol à mettre : comme tout fait avéré dans la vie, ce n’est pas valable pour 100% de la population française et cela ne correspond pas à 100% de la vie à Paris. Bien sûr qu’il y a d’autres types de personnes et heureusement. Mais ce qui est montré dans Emily in Paris existe. Je l’ai vu et vécu, et pas qu’une fois. Dans de nombreux lieux professionnels et même en province, ce n’est pas une mode typiquement parisienne, cela correspond plutôt à un certain aspect de la culture française.

The only fair flaw to point out : like everything in life, it’s not true for 100% of the French population and it doesn’t correspond to 100% of Parisian life. Of course and thankfully there are other types of people ! But what is shown in Emily in Paris exists. I’ve seen it and lived it, and not just once. In many professional environments and even in the provinces, it’s not just a typically Parisian trend, it corresponds more to a certain trait of French culture.

Néanmoins, ce qu’elle décrit n’est pas forcément lié au fait d’être américaine. On peut être d’une toute autre nationalité, être enthousiaste et provoquer sans le vouloir ce type de réaction en travaillant en France. Je suis née en France et j’ai souvent eu ce type de problème : l’envie de bien faire, de travailler, d’aller vers du positif via de nouvelles idées a hérissé le poil de nombreux collaborateurs. Au lieu de nous donner grâce à leurs yeux, nos qualités ont plutôt tendance à nous les mettre à dos malgré nous. C’est triste non ?

Nevertheless, what she demonstrates is not necessarily linked to the fact that she’s an American. You can be of another nationality, be as enthusiastic as her and provoke unintentionally this type of reaction when working in France. I was born in France and I’ve often had this type of problem : the desire to do things well, to work, to strive towards the positive via new ideas has annoyed many people I’ve worked with. Instead of winning us their favour, our qualities tend to instead turn them against us. Isn’t that very sad ?

En quoi Emily peut-elle être un exemple ?

Emily peut être un véritable exemple car elle reste elle-même. Elle ne cesse à aucun moment de faire ce qui lui semble bon. Elle ne cesse de sourire, d’avoir envie, d’être motivée et elle ne perd rien de sa fraîcheur. Elle ne se venge pas, ne devient pas négative, ne retient rien contre les personnes qui ne sont pas agréables avec elle.

Emily can act as a real example because she remains herself. At no moment does she let herself to stop doing what seems right to her. She doesn’t stop smiling, having ambitions, being motivated and she doesn’t loose any of her freshness. She doesn’t avenge herself, she doesn’t become negative, she doesn’t hold anything against the people who are not nice to her. 

Si elle voulait donner une leçon, ce serait : « comment réagir face à la négativité ? »

Elle se tempère par moments afin de s’adapter, mais elle ne cesse d’essayer de montrer à sa supérieure qu’elle est de son côté. Elle ne cesse de vouloir la protéger et continue à lui donner des conseils d’amies. Elle lui propose même de partir en week-end entre filles ! Elle ne se laisse donc pas atteindre personnellement par les réactions pesantes et souvent de rejet de ses collaborateurs.

She tones herself down every now and then so as to adapt, but she doesn’t stop trying to show her boss that she is on her side.  She doesn’t stop wanting to protect her and continues to give her advice as a friend. She even proposes going on a weekend girls trip with her ! She doesn’t allow herself to be personally affected by the troublesome reactions and frequent rejection of her colleagues.

Elle reste totalement elle : enthousiaste, motivée et professionnelle !

She remains completely herself : enthusiastic, motivated and professional !

L'enthousiasme d'Emily dans Emily in Paris est rafraîchissant et fait tout son charme
L’enthousiasme d’Emily est rafraîchissant & fait tout son charme

La place du sexe dans la société

Je comprends que cette série ait pu toucher de nombreuses personnes et parfois vexer car elle fait vraiment passer les français pour des obsédés sexuels. En fait, le sexe est présent partout, dans toutes les relations, qu’elles soient d’ordre professionnelles ou personnelles. Et souvent les français abordent la question avec elle sans aucune pudeur ni élégance.

I understand that this series may have affected many people and sometimes annoyed them and it really passes off French people as being obsessed with sex. In fact, sex is present everywhere, in all relationships, whether they be professional or personal ones. And often the French people take up the question with her without any modesty or delicacy. 

Son côté plus réservé est régulièrement heurté par la façon dont ses collègues abordent la question et font de nombreuses allusions. Ses collègues ont un côté un peu pervers il faut l’avouer, ils aiment les blagues crues et les clients n’hésitent pas à lui offrir de la lingerie fine dès leurs premiers échanges. Même client qui lui expliquera d’ailleurs que le désir physique d’un homme envers une femme n’est en rien offensant mais qu’il est selon lui, la plus belle des marques de respect d’un homme envers une femme.

Her more reserved side is frequently upset by the way in which her colleagues address the question and make many hints. Her colleagues have a slighted perverse side it must be said, they like crude jokes and the clients don’t hesitate to offer her fine lingerie as soon as their first exchanges. The same client who explains to her for that matter that a man’s physical desire for a woman is not at all offensive but it is, according to his, the most beautiful mark of respect of a man towards a woman.

Néanmoins, au lieu de se braquer, Emily va jouer de ces différences et oser aller sur leur terrain. Notamment en offrant une brioche en forme de sexe masculin à ses collègues. Elle va alors gagner leur sympathie et ce sont les mêmes collègues qui la sauveront de perdre son emploi quelques épisodes plus tard. De même, lorsqu’ils l’appellent « la plouc », elle se sert de son traducteur pour leur envoyer un « va te faire foutre » bien senti via son traducteur. C’est donc en allant sur le terrain du sexe ou d’une certaine forme de vulgarité qui les amuse qu’elle remet ses collègues à leur place et gagne leur respect (à noter que cela ne fonctionne pas toujours !).

However, instead of digging her heels in, Emily plays with these differences and dares to go on their territory. Notably by giving her colleagues a brioche in the shape of the male sex. She then gains their sympathy and it’s the same colleagues who will save her from losing her job a few episodes later. Likewise, when they call her  ”hick,” she makes use of her translator to send them an apt “screw you !” So it’s in venturing into the terrain of sex or a certain form of vulgarity which amuses them that she puts her colleagues back in their place and gains their respect (but note that that doesn’t always work !).

Think out of the box

Des idées : elle en a par milliers et elle ose les partager. Même lorsque son point de vue n’entre pas dans le consensus qui l’entoure (comme pour la pub avec la femme qui marche entièrement nue sur un pont). Ce qui fait mouche est aussi ce qui la valorise auprès des clients les plus prestigieux de l’agence. Elle ose amener des idées novatrices et penser « out of the box », « en dehors du cadre habituel ». Elle prend des risques, croient en ses idées et bien sûr, connaît quelques échecs car parfois les choses ne se passent pas aussi bien que prévu mais elle a au moins le mérite d’avoir fait avancer les choses.

Ideas : she has thousands of them and she dares to share them. Even when her point of view is not agreed upon by those who surround her (like with the advert with the woman who walks entirely naked over a bridge). What hits the nail on the head is also what makes her valuable in the eyes of the agency’s most prestigious clients. She takes risks, believes in her ideas and of course, has some failures as sometimes things don’t go as well as planned but she has at least the merit of making things move forward. 

Et tout finit toujours par s’arranger…

And everything ends up working out…

L’amour à Paris

Elle découvre l’amour à Paris : à savoir que les règles semblent bien floues tout à coup. La transgression des règles habituelles est fréquente et l’adultère totalement décomplexé.

She finds love in Paris : namely that the rules seem suddenly quite hazy. Customary rules are frequently broken and adultery is totally unashamed. 

Mais une fois de plus, elle reste elle-même. Elle met des limites à la relation que veut commencer son voisin alors qu’il est encore avec sa petite amie, Camille. Elle reste intègre malgré son désir et surtout malgré les exemples qu’elle voit autour d’elle.

But once again, she remains herself. She sets limits on the relationship which her neighbour wants to begin with her while he is still with his girlfriend, Camille. She remains honest despite her desire and above all despite the examples which she sees around her.

Cela ne donne pas une bonne image de Paris et de ses habitants mais malheureusement, j’ai souvent rencontré des personnes qui ont grandi dans la capitale qui m’ont confirmé cette vision des relations. Un ami me disait que lorsqu’ils étaient jeunes, les gens fidèles étaient l’exception et non l’inverse.

This doesn’t give a good impression of Paris and its inhabitants but unfortunately, I’ve often met people who grew up in the capital who have confirmed for me this vision of relationships. One friend told me that when they were younger, faithful people were the exception and not vice versa. 

Les réseaux sociaux, personnage incontournable de la série

Les réseaux sociaux représentent presque un personnage de la série. J’ai trouvé très intéressante la façon dont les réseaux sociaux étaient présentés, montrant ainsi l’impact qu’ils peuvent avoir sur la vie professionnelle et personnelle. On voit donc leur influence et la façon dont une communauté peut grandir rapidement en ligne lorsque le sujet ou le lieu attirent son public.

Social media represents almost another character in the series. I found it very interesting the way in which social media networks were presented, also showing the impact which they can have on our professional and personal life. We see their influence and the way in which a community can grow rapidly online when the subject or the place attracts an audience.

Emily in Paris, présente sur Instagram, EmilyinParis, Lily Colins
Emily in Paris, présente sur Instagram

Commander la coque « appareil photo » Emily in Paris

La coque de téléphone "appareil photo vintage" Emily in Paris
La coque de téléphone « appareil photo vintage » Emily in Paris

Le réseau star mis en avant dans la série est Instagram et il s’agit du réseau le plus dynamique actuellement sur Internet. Facebook étant en perte de vitesse lié à de nouveaux algorithmes qui font que de moins en moins de personnes voient nos publications, Instagram prend le dessus et présente un dynamisme bien supérieur. On voit dans la série qu’Emily rassemble des milliers de followers en seulement quelques semaines.

The star social media network showcased in the series is Instagram and it’s about the most dynamic social media network currently online. As Facebook is losing momentum linked to new algorithms which mean that fewer and fewer people see our posts, Instagram is getting the upper hand and presents much greater dynamism. In the series we see that Emily assembles thousands of followers in only a few weeks.

Emily, Lily Colins, une icône en devenir ?

Emily, à la fin de la saison 1, va voir le ballet « Le lac des cygnes » à l’opéra (voir la photo principale de l’article). Elle s’habille alors avec une robe noire magnifique, se maquille avec un trait d’eye-liner noir qui lui fait des yeux de biche et elle ressemble alors de manière très criante à : Audrey Hepburn.

At the end of Season 1, Emily goes to see the ballet “Swan Lake” at the opera (see the main photo of this article). She wears a magnificent black dress, does her makeup with black eyeliner which gives her doe eyes and she looks very much like Audrey Hepburn. 

Elle ne vole pas ce rapprochement car tout au long de la série, elle est très élégante. Toujours vêtue de couleurs, elle porte des vêtements très originaux, osés, féminins et elle égaye littéralement le paysage parisien.

She doesn’t steal this comparison because throughout the series, she is very elegant. Always colourfully dressed, she wears very original, daring and feminine clothes and she literally brightens up the Parisian scenery. 

So the least we can say is « Thanks Emily ! »

Voir la série « Emily in Paris » sur Netflix

Amoureux des langues et cultures, confiez-moi votre adresse mail :

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Une réflexion sur “Ce que révèle la série « Emily in Paris »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s